Pourquoi faut-il une nouvelle école à Labécède ?

1. Les élèves sont de plus en plus nombreux

Cette année, les effectifs de Labécède sont de 44 enfants :

  • 18 : CP-CE1
  • 26 : CE2-CM1-CM2

Les classes sont donc au maximum de leurs effectifs. Par exemple, celle de CP-CE1 ne peut accueillir que 18 enfants et l'enseignante. Il y a deux ans, la classe n'a pas pu se faire à Labécède car les effectifs étaient trop nombreux. L'école d'Issel, plus évolutive, s'est donc dotée d'une classe supplémentaire et a pu accueillir les élèves de CP-CE1 cette année là. Heureusement, l'année suivante, les effectifs ayant encore augmenté, un nouveau poste d'enseignant a été ouvert, permettant ainsi à Labécède de réouvrir sa classe.
Dans les années à venir, le nombre d'enfants scolarisé sur le regroupement Labécède -Issel ne semble pas diminuer. A l'école d'Issel, dédiée aux maternelles, 44 enfants sont scolarisés cette année, soit :

  • 18 : Grande Section-CP
  • 26 : Petite Section-Moyenne Section-Grande Section

Le fait que la classe de CP-CE1 de Labécède ne puisse pas accueillir plus d'élève entraine un découpage des effectifs douteux : les CP sont divisés sur 2 classes, voire deux écoles.
L'an prochain, 6 élèves de CM2 iront au collège. Les futurs CE2 sont au nombre de 11 si l'on s'appuie sur le nombre de CE1 de cette année. La répartition de la classe des grands sera donc la suivante : 11 CE2 + 11 CM1 + 9 CM2 = 31 élèves.
La classe des CP-CE1 comprendra : 11 CP + 14 CE1 = 25 élèves. Soit l'obligation de fractionner les CP

2. Les cours de récréation sont trop petites à Labécède proportionnellement au nombre d'enfants.

3. Le problème du bus scolaire et de la cantine :

Le bus scolaire amène à l'heure du déjeuner un nombre de plus en plus important d'enfants à la cantine basée à l'école d'Issel, entraînant une surcharge du bus et de la cantine.
La garderie a lieu à l'école d'Issel, de ce fait, les enfants scolarisés à l'école de Labécède, dont les parents travaillent, sont amenés à la garderie à Issel le matin ou le soir, puis ils reviennent à Labécède à l'école ou chez eux. Et ce, parfois pour très peu de temps : le temps de faire l'aller-retour Labécède-Issel !